Supports de cours

 

A travers notre approche en  Blended learning, nos cours d’anglais combinent l’expérience d’un formateur dédiée avec des supports médiatiques. Ces supports sont choisis pour chaque élève en fonction de son niveau, ses besoins, ainsi que ses centres d’intérêts. L’ensemble du contenu est … (lire plus) catégorisé selon le type d’exercice. 

 

Compréhension

 

Pourquoi ?

 

L’appréhension d’une langue ne se résume pas uniquement à acquérir du vocabulaire, il doit être assimilé. En écoutant un anglophone dictait des phrases utilisées au quotidien, mais également issues de contextes spécifiques, votre ouïe apprendra à s’adapter à toutes les situations.  Cet aspect représente la première étape à créer un English mind 

 

Comment ?

 

Notre exercice de compréhension est composé de 3 étapes. Une première écoute dans un anglais fluide et naturel pour simuler un contexte réel, permettant à l’apprenant de comprendre le sens de la phrase. Une deuxième écoute, cette fois avec une prononciation ralentie, mettant le point sur les mots d’intérêts. Cette étape consiste à se focaliser sur les mots complexes et de les déchiffrer en fonction du contexte. Enfin, une troisième étape est dédiée à un échange avec le formateur pour confirmer la compréhension et basculer sur un dialogue naturel par rapport à l’intérêt éprouvé pour le sujet en question.

 

Résultats ?

 

D’après notre expérience, nos apprenants trouvent une aisance qu’ils n’avaient pas auparavant lorsqu’ils sont confrontés à des anglophones. Oubliez la fameuse phrase : “De toute façon je ne comprends rien” et dites-vous plutôt “Voici ce que je comprends, donc ça doit vouloir dire…”

 

Prononciation

 

Pourquoi ?

 

Comprendre c’est bien, pratiquer c’est mieux. La maîtrise d’une langue ne se résume pas uniquement à la compréhension. La compréhension doit servir de pièces qui sont à votre disposition pour vous exprimer. L’utilité de la prononciation se fonde sur deux principes essentiels. Tout d’abord se familiariser avec la langue. Chaque langue est unique avec ses propres distinctions, et donc, le simple fait de la pratiquer vous permet de vous imprégner de son essence. Enfin, à travers la prononciation, le vocabulaire que vous allez acquérir va s’accroître, vous permettant alors de formuler des phrases plus complexes, d’entretenir des conversations plus élaborées, vous poussant alors à adopter un esprit d’évolution.  

 

Comment ?

 

En fonction de votre niveau et de vos besoins, plusieurs phrases sont sélectionnées en amont depuis notre base de données pour chaque cours. Pour chacune des phrases, il vous est demandé de les prononcer à votre rythme. En procédant de la sorte, vous avez l’opportunité d’être dans les meilleures conditions pour prendre vos aises. Chaque exercice est destiné à introduire de nouveaux termes, expressions ou notions. Après avoir échangé avec votre formateur, il pourra vous reprendre, si nécessaire, et vous aider à surmonter vos difficultés.

 

Résultats ?

 

Même si améliorer votre capacité à vous exprimer est l’intérêt général de cet exercice, ce n’est pas l’unique résultat qui en découle. Nous avons remarqué que la difficulté principale des apprenants provient d’un blocage lié à l’impossibilité de s’exprimer correctement. C’est une situation connue par tous, vécue par tous. Vous pouvez forcément vous identifiez à cette situation, illustrée par la phrase emblématique “Mince, je ne sais pas comment dire”. Notre mission est de vous faire changer d’optique, et de vous inciter à prendre l’initiative d’utiliser ce que vous savez pour arriver à vos fins.

 

Conjugaison

 

Pourquoi ?

 

Les verbes forment la ligne directive de toutes les phrases, dans toutes les langues. Comme en français, les verbes en anglais varient en fonction du temps et de l’utilisation nécessaire. Contrairement au français, les variations entre les différents temps et verbes sont très simples. Cependant, la difficulté provient de verbes irréguliers qui suivent leurs propres règles. Il n’y a pas d’autres alternatives, il faut les apprendre, mais comment ?


 

Comment ?

 

Avant de vous lancer dans l’appréhension des verbes irréguliers, nous tenons d’abord à établir les fondamentaux de la conjugaison. Pour savoir quelle est la forme nécessaire à employer, nous utilisons la méthode VTF. Cette méthode consiste à se demander : Quel est le Verbe? Quel est le Temps ? Quelle est la Forme ? En exploitant cette technique, nous avons constaté que tous les outils sont cumulés pour formuler toutes les formes de phrases. En ce qui concerne la conjugaison en elle-même, plutôt que d’opter pour l’appréhension traditionnelle des trois colonnes concernant les verbes irréguliers, nous avons mis en place un système plus dynamique. Cette solution a été conçue suite à la difficulté rencontrée auprès de nos apprenants à retenir les verbes irréguliers. Même ceux qui faisaient l’effort d’en apprendre l’intégralité du tableau, n’arrivaient que très peu à les employer de manière fluide. Ceci est dûe à une méthodologie trop théorique, qui ne permet pas de les mettre en contexte approprié. Pour y remédier, notre solution se présente sous la forme d’un jeu, ajoutant un élément compétitif et pratique à l'assimilation.  

 

Résultats ?

 

En commençant par maîtriser les bases nécessaires de la conjugaison, vous saurez formuler des phrases affirmatives, négatives et interrogatives. Pour ce qui est des verbes irréguliers, vous allez les apprendre de la manière la plus lucrative possible. 

 

Grammaire

 

Pourquoi ?

 

La grammaire constitue toutes les règles de jeu d'une langue. Les notions grammaticales restent nombreuses, sans être insurmontables. Comprendre la spécificité de chacune d’entre elles, vous permettra de lier vos idées et de consolider votre capacité à structurer vos phrases.

 

Comment ?

 

En s’inspirant des notions de grammaire du Cambridge Université, nous avons défini notre propre système d’identification de niveau (lien bien commencer), en fonction de l’utilité, de la complexité et de la pertinence des concepts à connaître. De la même manière que la méthode VTF, pour la construction de phrases, nous utilisons d’autres outils mnémotechnique comme ASVO, pour les questions, SANVO pour une phrase négative, ainsi que SVO pour une phrase affirmative. Le S, pour Sujet, A, pour Auxiliaire, N, pour un mot Négatif et enfin, O, pour l’objet de la phrase. Tout comme pour la conjugaison, nous avons opté d’instaurer les différents critères grammaticaux par le biais d’exercices interactifs, des plus simples au plus compliqués.

 

Résultats ?

 

Grâce à notre propre système d’évaluation, nos élèves apprennent en priorité les notions qui vont leur être utiles, et non seulement les plus simples. Notre stratégie consiste à atteindre une expression fluide, dans un premier temps, auprès de nos apprenants pour qu’ils puissent voir rapidement les résultats de leurs efforts.